Défilés

Défilé Dior Prêt-à-Porter Printemps-Été 2020-2021

Si beaucoup de défilés, pour raisons sanitaires, ont eu lieu via le digital, Dior et un nombre restreint de Maisons ont proposé des défilés physiques. Dior a choisi le cœur du jardin des Tuileries pour présenter son grand show avec pour décor une série de vitraux réalisée par l’artiste italienne Lucia Marcucci.

Pour sa collection de prêt-à-porter printemps-été 2021, Maria Grazia Chiuri transforme la silhouette Dior pour respecter, paradoxalement, son héritage. Penser, c’est couper. Redéfinir la forme pour susciter des sensations, lui insuffler un mode de vie différent. La structure de la veste Bar se transforme ainsi avec la réinterprétation de silhouettes issues d’une collection Dior réalisée au Japon pour l’automne-hiver 1957. La présence de lacets permet de l’adapter à sa guise sur le corps. Élément indispensable pour Maria Grazia Chiuri, la chemise d’homme se réinvente. Elle devient une tunique ou encore une robe, faisant écho à l’emblématique robe-chemise Dior, associée à un large pantalon rayé ou à un short. Elle se porte aussi sous de grands manteaux en tissu chiné. Des patchworks de foulards aux motifs cachemire et floraux – ornés de fragments de dentelle offrant un effet de collage romantique – sont déclinés au gré d’une série de robes ou de pantalons ouvrant des possibilités infinies.

Ces tissus, résolument fluides épousent intimement chacun des corps, en une alchimie de techniques et de matières : mousseline de soie pour des robes longues dans des tons bleu clair mat, ocre foncé, orange clair ; mousselines ornées de broderies de perles. La taille est soulignée par les smocks, ou rabaissée, pour osciller librement au cœur de cette idée de complexité et de beauté marquée à la fois par la tradition et par l’actualité qui imprègne cette collection.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Défilé Dior – Prêt-à-Porter Printemps-Été 2020-2021 – Jardin des Tuileries – Paris 1er – 29 septembre 2020

© Dior

 


CHIC IN PARIS