Événements

L’exposition Alaïa & Balenciaga : dialogue entre deux grands sculpteurs de la forme

L’association Azzedine Alaïa présente jusqu’au 28 juin 2020, l’exposition Azzedine Alaïa CollectionneurAlaïa & BalenciagaSculpteurs de la forme sous la direction d’Olivier Saillard, historien de la mode et commissaire d’exposition.

Alors que certains investissaient dans l’art contemporain et moderne, Azzedine Alaïa n’avait d’intérêt que pour les vêtements aux techniques certaines. Il se passionnait pour les robes des années trente et cinquante et accumulait les pièces des grands maîtres qu’il entendait suivre. Par centaines, puis par milliers, il s’entoura de robes de Grès, de Vionnet, de Schiaparelli, et toujours de Balenciaga. Il entassait, empilait avec l’art d’un conservateur et de l’historien le patrimoine des noms de la mode, connus ou plus secrets. Ainsi, Alaïa vint sauver de l’oubli et de la perte, les noms et les pièces vestimentaires les plus convoités aujourd’hui de la mode, qui grâce à lui sont demeurés en France. Parmi eux, Balenciaga qui fut la griffe la plus convoitée.

Cristobal Balenciaga décida de fermer sa maison en 1968. Quelques temps plus tard, Mademoiselle Renée, sa directrice générale adjointe, invita Azzedine Alaïa à choisir librement les modèles du maître. C’est ainsi que le couturier fit l’acquisition des stocks de tissus et des robes du créateur espagnol et conserva le tout dans du papier de soie.

Dans l’équilibre des mesures et des volumes, dans l’usage des couleurs sourdes et noirs somptueux, Alaïa et Balenciaga se sont retrouvés. Ils maitrisaient tous les deux, la domination des techniques. Dans l’histoire de la mode, ces deux grands silencieux, hermétiques aux effets des tendances, n’ayant jamais eu peur de refuser les systèmes de la médiatisation, ont eu beaucoup à se dire. Leurs créations sont intemporelles.

 

 

Ces quelques quatre-vingts modèles sont sélectionnés et présentés pour la première fois dans un face-à-face équivalent entre ces deux maîtres de la coupe. Les pièces de Balenciaga, soigneusement accumulés au fil des années par le créateur franco-tunisien, sont montrés au cœur même de la maison de couture aujourd’hui le siège de l’association qui veille sur la mémoire et l’œuvre d’Azzedine Alaïa.

Dans un labyrinthe blanc et feutré, les pièces d’Azzedine Alaïa dialoguent librement avec celles de Balenciaga. Créés à plusieurs années d’intervalle, leur travail se ressemble : même coupe épurée, similitude dans les couleurs, même légèreté et précis d’architecture.

Quelques mois après la disparition du créateur franco-tunisien, Hubert de Givenchy était venu confier à l’association son souhait de réunir ces deux talents… C’est chose faite puisque cette exposition originale et inédite lui rend un affectueux hommage.

Cette même exposition partira ensuite chez le couturier espagnol, à Guetaria, le village dont il est originaire, et où la fondation Balenciaga l’accueillera en juillet 2020.

 

 

 

 

 

 

 

Exposition « Azzedine Alaïa Collectionneur – Alaïa & Balenciaga – Sculpteurs de la forme » – Association Azzedine Alaïa – 18 rue de la Verrerie – Paris 4ème – Actuellement Fermée

© CHIC IN PARIS

 


CHIC IN PARIS