Événements

Lumière sur la Galerie des bijoux du Musée des Arts Décoratifs

La Galerie des bijoux au Musée des Arts Décoratifs a renouvelé, en janvier 2020, la mise en lumière de ses collections grâce à l’École des Arts Joailliers avec le soutien de Van Cleef & Arpels. À cette occasion, elle révèle un accrochage renouvelé et dévoile ses acquisitions récentes.

La Galerie des bijoux bénéficie depuis 2012 du mécénat exclusif de l’École des Arts Joailliers, qui a pour mission de créer et partager la culture du bijou avec le plus grand nombre dans ses murs de la Place Vendôme et à travers ses partenaires culturels, avec le soutien de Van Cleef & Arpels, a permis la réalisation de nombreux projets d’expositions, d’acquisitions et d’éditions.

Le Musée des Arts Décoratifs a bénéficié de l’accompagnement d’iGuzzini, société au service de l’architecture et de la culture de la lumière qui produit des systèmes d’éclairage en collaboration avec les meilleurs architectes, concepteurs lumière, designers et ingénieurs du monde entier, pour la rénovation et la modernisation de l’éclairage de la Galerie des bijoux. Doté d’une technologie LED, iGuzzini offre une solution innovante en matière de présentation de bijoux précieux et une mise en valeur plus juste et respectueuse révélant ainsi tout l’éclat de ces pièces exceptionnelles.

 

 

La collection qui réunit plus de 1200 pièces, l’une des plus importantes en France, offre un panorama de l’histoire de la parure, du Moyen Âge à nos jours, enrichie par de nombreuses acquisitions et généreuses donations.

Parmi les bijoux exposés, le Musée des Arts Décoratifs acquiert en 2019, une bague de Jean Vendôme, quatre bijoux de Line Vautrin, une broche Grenouille de 1964 réalisée par l’Américain David Webb, une bague réalisée en 1928 par Gérard Sandoz acquise en 2018, une bague chevalière conçue par le sculpteur Gustave Miklos vers 1930-1940, une broche rectangulaire « japonaise » réalisée par l’orfèvre Ferdinand Verger et léguée par Madame Branet, plus récemment une trentaine de bijoux de la grande collectionneuse australienne Diana Morgan, de la joaillerie taïwanaise avec une pièce de Cindy Chao et deux bagues de la maison japonaise Tasaki.

Cet événement s’inscrit dans une programmation 2021-2022 qui met particulièrement en avant le bijou à travers deux grandes expositions prochainement présentées au Musée des Arts Décoratifs : « L’orient de Cartier » (2021) et « Histoire du bijou et de la parure » (2022).

 

Musée des Arts Décoratifs – 107 rue de Rivoli – Paris 1er

© Presse

 


CHIC IN PARIS