Événements

« Marche et démarche » Une histoire de la chaussure au Musée des Arts Décoratifs

Le musée des Arts Décoratifs propose « Marche et démarche », une exposition sur l’histoire de la chaussure, jusqu’au 23 février 2020. Après « La mécanique des dessous  » en 2013, « Tenue correcte exigée ! » en 2017, le musée poursuit l’exploration du rapport entre le corps et la mode.

L’exposition s’interroge sur le statut de cet accessoire indispensable du quotidien en visitant les différentes façons de marcher du Moyen Âge à nos jours tant en occident que dans les cultures non européennes. Le thème de cette exposition est né lors de l’étude, dans les collections du musée, d’un soulier porté par Marie-Antoinette en 1792. Objet étonnant puisqu’il mesure 21cm de long et pas plus de 5cm de large. Comment une femme alors âgée de 37 ans pouvait-elle glisser son pied dans un soulier aussi menu ? La recherche dans les textes de l’époque révèle que les dames de l’aristocratie au 18ème siècle, marchaient peu…

Cinq-cent œuvres sont présentées : chaussures, peintures, photographies, objets d’art, films et publicités issues de collections publiques ou privées françaises et étrangères. Un espace converti en salon d’essayage ponctue le parcours. Petits et grands peuvent tenter de déambuler avec l’un des huit modèles extraordinaires de chaussures refaits à l’identique par le bottier Fred Rolland pour l’occasion.

Les formes diverses sont abordées par l’étude des pièces à semelle plate, à talon ou à plateforme qui ont une incidence sur le confort du soulier ainsi que des thèmes sur des domaines particuliers de la chaussure dans le sport, la danse, la marche militaire, les cultes des petits pieds bandés…

Au-delà d’une approche sur la chaussure comme simple accessoire, entre modèles incontournables et objets extravagants « Marche et démarche » pose un regard nouveau et plein de surprises.

La scénographie de cette exposition a été confiée à l’architecte/designer Eric Benqué.

 

 

 

 

 

 

Chaussure de Marie-Antoinette 1792 © Christophe Dellière – Espace musée des Arts Décoratifs © Luc Boegly – Escarpins pour Juliette Récamier 1795-1810 – © Hughes Dubois – Escarpins Paco Rabanne – Collection haute couture – printemps-été 1995 – © Jean Tholance

 

« Marche et démarche » du 7 novembre 2019 au 23 février 2020 – Musée des Arts Décoratifs – 107 rue du Louvre – Paris 1er

© Presse musée des Arts Décoratifs – Raf Simons pour Christian Dior – Collection haute couture – Automne-hiver 2014/2015 – © Christophe Dellière

 


CHIC IN PARIS