Lifestyle

Une pause gourmande entre chic et excellence chez Angelina

Dans les années 1900, Paris est en pleine effervescence artistique et intellectuelle. Écrivains, peintres, politiques se retrouvent pour débattre dans les cafés, les restaurants et de tout nouveaux lieux : les salons de thé. C’est dans ce contexte et après le succès de plusieurs adresses sur la Riviera, qu’Anton Rumpelmayer – célèbre confiseur autrichien – part à la conquête de la capitale.

Il fonde le salon de thé Angelina en 1903, à l’emplacement de l’hôtel Windsor au 226 rue de Rivoli. Il confie la destinée de ce nouveau lieu, à son fils René qui très amoureux de sa femme Angeline, donnera à ce nouveau lieu, le prénom d’Angelina. Dans ses salons se sont croisés les acteurs de la Comédie Française, Marcel Proust, Gabrielle Chanel ou encore les plus grands couturiers français.

Restaurée en 2014, la maison Angelina c’est l’Art Nouveau, celui des années 1900, une atmosphère unique, chic, raffinée et décontractée.

 

 

Depuis 2013, le talentueux Chef pâtissier de la Maison, Christophe Appert, passé par les prestigieux Fauchon et Fairmont Monaco, perpétue avec excellence dans le respect de la tradition, les savoureuses pâtisseries.

Le Mont-Blanc, pâtisserie signature imaginée par Anton Rumpelmayer au début du 20ème siècle, est proposé dans sa version originale – meringue française sèche et croquante, sous un dôme de Chantilly recouvert de ces vermicelles de crème de marrons – mais aussi en format petit-four ainsi qu’en entremet et décliné en version chocolat praliné, vanille-fraise, cassis, framboise, coco-passion… selon les saisons !

Angelina propose le fameux chocolat chaud dit « l’Africain », véritable emblème de la maison, un savant mélange de chocolat à l’ancienne et de 3 cacaos d’origines africaines – Niger, Ghana, Côte d’Ivoire -, fondu dans du lait entier, accompagné d’une chantilly légère et non sucrée qui donne une texture incomparable. Une subtile alliance d’onctuosité et de légèreté.

Sont proposées des collections pour chaque saison : millefeuille, éclair au chocolat, tarte au citron ou encore ce Choc Africain – biscuit moelleux façon brownie, mousse au chocolat noir et crémeux de chocolat noir amer – et aux côtés de ces classiques, deux collections par an avec la Demoiselle Tatin ou le Fraisier.

À l’heure du déjeuner, Erwann Le Guerroué brillant Chef cuisinier, chez Angelina depuis 2013, formé au Saint-Augustin et au Libre Sens à Paris, propose une cuisine inspirée des recettes de brasserie, une cuisine simple et précise avec des produits du marché et pensée saison après saison.

Il est possible de recréer l’expérience gourmande de la maison, avec une sélection de ses meilleurs produits à emporter. Des produits d’épicerie fine à découvrir dans la boutique ou sur le site.

 

 

Le 226 rue de Rivoli reste l’adresse emblématique mais Angelina s’étend en inaugurant d’autres boutiques dans les lieux les plus prestigieux : la rue du Bac, aux Galeries Lafayette, le Musée du Luxembourg, le Musée du Louvre ou le Château de Versailles…

La maison Angelina est l’ambassadrice d’un art de vivre à la française, subtil et délicat dans un cadre raffiné et élégant.

 

Angelina – 226 rue de Rivoli – Paris 1er
www.angelina-paris.fr

© Presse

 


CHIC IN PARIS