Défilés

Dior : broderies, patchworks et smocks pour la collection haute couture automne-hiver 2022/2023

Le 4 juillet dernier, lors de la Fashion Week de Paris, Dior a dévoilé sa collection haute couture automne-hiver 2022/2023 au Musée Rodin. Le point de départ de cette collection est l’arbre de vie au coeur de l’oeuvre de l’artiste ukrainienne Olesia Trofymenko. La collection imaginée par Maria Grazia Chiuri se compose d’une série de pièces à travers lesquelles résonnent des imaginaires folkloriques.

 

 

 

 

Les branches, le tronc, les racines de l’arbre de vie : autant de sources d’inspiration pour Maria Gracia Chiuri. Une vision qui investit plusieurs modèles grâce à la profusion de broderies en fils de coton, de soie et de corde. Les camaïeux de beige sont parfois ponctués d’une touche de noir ou de bleu. Ces broderies, exigeant le temps de l’excellence, se déploient sur des tissus de coton, du crêpe de laine, de la soie et du cachemire.

 

 

 

 

 

 

Les robes arborent des patchworks de galons composés de dentelle et de guipure bronze et noires. La mousseline de soie a été choisie pour les robes longues et légères qui épousent les lignes du corps en un jeu virtuose de smocks. Les matières réinterprétent la silhouette New Look : la veste Bar est ornée d’un tissu smocké verticalement et la jupe est structurée par des rubans formant une basque. Des tissus réalisés à la main sur métier à tisser exaltent leur texture précieuse et irrégulière à travers des vêtements qui bannissent tout ourlet. De larges trenchs en soie ou en coton brodés habillent les robes longues.

 

 

 

 

 

Crédits : Dior

 

Dior haute couture automne-hiver 2022/2023
©