Mode

Ekjo, la marque sud-coréenne propose des créations no gender aux lignes épurées

La créatrice sud-coréenne Eun Kyung JO arrive à Paris en 1997. La capitale de la mode abritera les rêves de la jeune créatrice. Elle lance sa première collection en 2001, sous le nom d’Ekjo, ses initiales. Le succès est au rendez-vous et la place dans le cercle très fermé des créateurs de mode internationaux.
Ekjo s’est d’abord spécialisée dans la création de prêt-à-porter féminin, puis masculin. Pour rester en accord avec sa philosophie, la créatrice a très vite voulu gommer les frontières du genre en proposant des modèles genderless. Ses collections s’articulent donc aujourd’hui autour de plusieurs modèles no gender, et d’autres articles de prêt-à-porter conservant les codes féminins sans les attribuer à un genre dédié.

 

EKJO

 

Elle puise son inspiration dans l’amour de la peinture, dans son imaginaire et les émotions de son enfance dans une famille d’artistes. Ses collections aux lignes épurées, à la structure maîtrisée et liberté de volume, sont à son image, à son identité artistique singulière et poétique. Fabriqués à Paris, ses vêtements reflètent son savoir-faire et son engagement pour une mode durable. La créatrice engagée par l’espoir d’une mode toujours plus consciente des enjeux à venir, propose des pièces upcycling accompagnées de matières éco-reponsable. Depuis 2020, La marque est lauréate du label Fabriqué à Paris.
Marque indépendante établie au sein de deux boutiques sur Paris, une boutique à Saint-Germain-des-Près et une boutique-atelier aux Halles – Saint-Eustache, Ekjo prépare son déploiement en boutiques multimarques à l’international. Une nouvelle dynamique et une motivation intacte pour la plus parisienne des créatrices coréenne.

 

EKJO

 

EKJO

 

Ekjo – Boutique Saint-Germain-des-Près au 6 rue Saint-Sulpice – Paris 6ème & Boutique-atelier Saint-Eustache au 2 rue du Jour – Paris 1er – Collection automne-hiver 2021-2022 – www.ekjo.com
©